Aller au contenu

Compte-rendu de séjour au Burkina

collège de Bangou

 

Pascale Percy (vice-présidente) et Catherine Préaux (adhérente) se sont rendues au Burkina fin octobre 2018 et nous racontent leur séjour.

« Nous sommes arrivées à Ouagadougou le lundi 22 octobre. Après 2 jours passés à la capitale du Burkina, nous sommes parties à Zabré.

Là, nous devions rencontrer les représentants locaux afin de préparer la réalisation de notre projet de construction de 4 classes au collège de Bangou.

Ce collège est ouvert il y a 5 ans. Les cours sont dispensés sous un hangar construit par les parents d’élèves. Il accueille 3 classes :  6e (82 élèves), 5e (71) et la 3e (48). Faute de place, la classe de 4e (38 élèves) est délocalisée à Zabré. Le conseil d’administration de l’association Burkina Entraide a décidé la construction d’un bâtiment de 4 classes afin d’apporter de meilleures conditions de scolarisation et également de permettre à davantage d’élèves d’aller en 6e. Cette décision a été prise à la suite d’une demande écrite des représentants des parents d’élèves. 

Nous avons rencontré le préfet, le 1er et le 2e adjoint au maire, les conseillers municipaux de Bangou et échangé sur ce projet. Le forage et les latrines seront réalisées par la commune de Zabré avant la construction. Des bornes seront posées pour délimiter le terrain.

Nous faisons part de ce projet aux parents d’élèves lors d’une réunion à Bangou avec notre correspondant au Burkina, Éric Bansé, le directeur du collège, les enseignants et tous les représentants locaux. Cette nouvelle a été accueillie avec une joie non dissimulée par les élèves, les enseignants, les parents….

A la fin de cette réunion, le directeur du collège nous soumet une demande : il souhaiterait des livres (romans) afin de constituer une petite bibliothèque destinée aux élèves. Il y a également un manque de manuels scolaires. Le nombre de livres est insuffisant dans toutes les disciplines. En mathématiques les élèves n’ont aucun livre.

 

Lundi et mardi nous nous sommes rendues dans différentes écoles primaires pour saluer les enseignants et les élèves. Certaines écoles sont encore sous paillottes, d’autres sont en cours de construction.  

Comme à chacun de nos séjours, nous ne manquons pas d’aller rencontrer les enseignants et élèves des écoles où l’association est intervenue dans la construction : Bangou, Mangagou et Doun.

À Bangou, les effectifs sont très élevés. Plus de 600 élèves sont scolarisés et  des classes provisoires, sous paillotte, ont été ajoutées à l’extrémité des bâtiments.

Nous sommes aussi allées au lycée de Zabré. Les effectifs sont là aussi supérieurs à la capacité de l’établissement. Il manque des salles de classe.

Nous sommes reparties à Ouagadougou le mercredi avec les transports en commun. Nous avons acheté des objets au village artisanal pour les revendre en France.

Ce séjour, comme les précédents, s’est très bien passé. Toujours de nombreuses rencontres et découvertes. Partout un accueil formidable. Le sourire des enfants dans les écoles ne peut que nous donner l’envie de poursuivre les actions. »

Share Button